Contes utopiques

 

Dans le cadre de son cycle d’événements 2016 sur le rôle des entreprises multinationales, le collectif Autrement ça va ? avait lancé un concours de contes utopiques. Une petite dizaine d’histoires ont été soumises et le gagnant « Un vent de stochocratie » a eu l’honneur de lire son récit lors de la soirée de clôture du cycle. Bravo à tous les auteurs !

Voici les contes soumis depuis le début de l’action. Sentez-vous libre de les commenter et de les partager !

blue-robot

Les automates et l’AVS

Au Pays de Merveilles, rien ne va plus. Les dirigeants répètent que les caisses sont vides. Or, 2% de la...

IMG_2017

Rugissement

Il était une fois dans une ville composée d’autoroutes à six voies, d’immeubles de centaines d’étages, et d’une dizaine de...

IMG-20160829-WA0015_1

Une histoire de marché

Il était une fois, il y a fort longtemps, une petite graine. Elle n’était pas toutes les graines. Elle ressemblait...

IMG-20160829-WA0004

Un roi dans la nuit

Un jour, il y a fort longtemps, dans une ville aussi grande que mille réunies vivait un jeune garçon nommé...

s11_1-1000x516

Le rêve du petit monsieur

Il était une fois un petit monsieur qui rêvait beaucoup. Il se couchait en général dès que le soleil rougissait...

Commission-Tirage-au-sort

Un vent de stochocratie

La fin d’après-midi approchait. En ce milieu d’été, la journée avait été brûlante et des nuages noirs s’amoncelaient au-dessus de...

Chocolate

La faim de la nourriture

Il était une fois, dans un royaume fort fort lointain, un petit bout de femme. Pas plus haute qu’un mètre...

dancer-960683_960_720

La danseuse et l’architecte

L’affiche fait parler. La rencontre de la danseuse espagnole Maria Pagés, 48 ans, et de l’une des stars mondiales de...

2016-02-14_183036

Un monde tout propre

– Lab ! la poubelle ! – Oui Méa, je m’en occupe. Elle avait simplement crié le message, crié juste...

pho1200087

Petit conte utopique de Noël…

Vous croyez encore au Père Noël vous ? Moi non plus ! Du moins, je n’y croyais plus jusqu’à ce qu’un soir…...